lundi 1 février 2016

Retour sur la beta de The Division

Hi folks !

Comme certains d'entre vous (qui ne vivent pas dans une grotte) le savent, ce week-end c'était le démarrage de la beta de The Division. J'ai pu testé les versions PC et PS4 et, pour l'occasion, je m'en vais vous faire une petite review afin de vous donner mon avis sur ce jeu que j'attends depuis quelques temps déjà.


Le Pitch
Le scénario de The Division est inspiré de deux faits réels, l'opération Dark Winter (simulation d'une attaque bioterroriste) et la Directive 51 (directive présidentielle en cas de catastrophe majeure).
Ainsi, l'action se déroule à New-York, deux semaines après qu'une pandémie se soit propagé lors du Black Friday (les soldes de folie qu'il y a aux states juste après Thanksgiving) et provoque, en 5 jours, la chute des États-Unis.


C’est alors qu’intervient la Division, une unité d’agents tactiques autonomes, classée secret défense. Sous couvert d’une existence à priori ordinaire, ces hommes et femmes sont formés pour opérer en dernier recours, indépendamment de toute chaîne de commandement.

Dans leur lutte pour empêcher l’effondrement de la société, les agents sont pris dans une conspiration d’une ampleur inimaginable, forcés à combattre non seulement les effets d’un virus artificiel mais aussi la menace croissante que représentent les personnes qui en sont à l’origine. 

Quand tout s’écroule, votre mission commence. C'est ainsi que vous, joueur, démarrez votre jeu, en incarnant donc un agent qui doit établir une base d'opération et "reprendre" New York, en proie au chaos depuis la mise en quarantaine de la ville.

Côté technique
Je l'avoue, avec ma config d'il y a 2 ans, je ne pensais pas faire tourner la bête comme il se doit (d'où la raison d'avoir accès à la beta PS4). Mais que nenni mon gars ! Ça tourne nickel en élevé et j'ai même poussé le bouchon en upgradant certains effets afin de voir si ça tenait la route ... Et bien aucun soucis ! 
Alors, ce n'est pas magnifique comme sur du The Witcher ou du Dragon Age mais c'est tout de même relativement agréable à l’œil et on ne ressent aucun lag ou ralentissement, du au visuel en tout cas.

Pour la PS4, on reste sur du standard, c'est joli sans plus et l'on sens que le downgrade effectué par le studio a pris plus d'ampleur sur les consoles que les PC.

A gauche une capture PC, à droite une capture PS4

Un monde ouvert ... mais pas trop
Le truc qui déboite dans The Division, c'est que le monde est entièrement ouvert. Où que l'on aille (enfin presque), on y accède sans temps de chargement.
C'est de la folie tellement c'est fluide, on se croirait presque dans du réel. Néanmoins, soyons logique, cela ne serait pas possible si ce monde ouvert n'était pas instancié. Car oui, hormis les zones nommés "Hub", qui vous permettent justement de rencontrer d'autres joueurs pour faire équipe, tout le reste est instancié à votre nom. Bon, pour faire la part belle au monde ouvert, il n'y a pas non plus de chargement entre les zones de Hub et les zones instanciés et ça c'est tout de même génial.

Minimap en haut à gauche avec indication de distance pour la quête sélectionnée, l'évolution du niveau en haut à droite et, à côté du personnage, les informations relatives à sa vie, ses armes et ses compétences.


Vous l'aurez compris, ce jeu peut très bien se faire tout seul, car dans les zones qui vous appartiennent (instance) vous ne rencontrerez aucun joueurs de visu, juste des NPC (Non Playable Character). Le seul moyen de rencontrer des joueurs qui ne font pas partie de vos amis sont justement ces Hubs. Vos amis, eux, auront la chance de pouvoir vous inviter ou être inviter dans une instance joueur sans passer par les Hubs.

Hey les gars, un match des Knicks en loge au Madison Square Garden ce soir, ça vous tente ?


Attention tout de même, je ne parle ici que de la ville de New-York, sans la Dark Zone. Je détaillerais celle-ci un peu plus bas dans cet article.

De ce que j'ai pu voir sur la beta (qui n'ouvrait qu'une petite partie de la zone de jeu), il y a une foule de lieu à visiter ou à fouiller et un paquet de personnages (amicaux ou pas) à rencontrer. Ça va être bien sympa d'explorer tout ceci, une fois le jeu sorti.
Petit point pratique sur NY, celle-ci est dispatché en zone adapté à un certain niveau (car oui ce jeu est aussi un RPG). Donc, même si les missions de zones ne s'adaptent pas au level du joueur (notamment en terme de loot), les NPC eux oui ... Et ils s'adaptent également à la taille d'un groupe.

New-York, son village et ses voisins bruyants ...

Un autre point très intéressant ... La gestion du temps. Je ne vous en dis pas plus mais ça déboite ... Vive les tempêtes de neiges !


Le personnage et le mode RPG
L'une des facettes qui m'a attiré lors de la présentation de ce jeu à l'E3 était son côté JDR et personnalisation, forcément. Cela débutera dés la création du personnage avec tout son aspect physique relativement détaillé, puis passera par toute la phase d'équipement et d'apparence.

Ici, l'intégralité de l'équipement que vous pourrez acheter ou looter se divisera en trois catégories, les armes/ le matériel et l'apparence.
  • Les Armes
Chaque arme que vous aurez en votre possession pourra se caler sur trois slots, les armes lourdes peuvent être affecté au slot principal et secondaire. Les armes de poing seront, elles, attribuées au troisième et dernier slot. Chaque arme peut se voir doter de modules qui lui permettront de bénéficier de bonus très sympathiques. Ce sont ces armes qui définiront la caractéristique de DPS (Dommage par seconde) du personnage.
  • Le Matériel
Le matériel est limité mais néanmoins conséquent. On trouve les gilets pare-balles, les masques, les genouillères, le sac à dos, les gants et le holster. Tout ce matériel bénéficie d'une statistique commune, l'armure, mais également d'une statistique secondaire permettant de booster une ou plusieurs des caractéristiques du personne comme le DPS, la Santé (la barre de vie du perso) et la Puissance de la compétence (relatif au développement du personnage lors de sa montée de niveau). Pour certains équipements nous obtiendrons également une troisième statistiques adaptées permettant par exemple pour le sac à dos de savoir combien d'objets nous pouvons transporter.

Le traditionnel inventaire avec gestion de son matériel et de ses armes

  • L'Apparence
Cet aspect là est purement génial car tout au long de vos pérégrinations, vous récupérez des objets qui ne seront là que pour modifier votre apparence extérieure. Ici, pas de stats ou autre, juste des choix basiques entre bonnet ou casquette, Parka ou veste simple, Jean ou treillis, bottines ou chaussures de sport.
Je simplifie énormément car vous aurez une liste de matériel d'apparences relativement conséquente, comme vous pouvez le voir sur la capture d'écran ci-dessous.

Ok pour se rétablir l'ordre dans New-York, mais jamais sans un peu de classe !

Finalement, la dernière chose à noter sur la partie RPG, sera lié à un élément peu développé durant la beta concernant les compétences et les talents.

Les compétences se débloquent au fur et à mesure que l'on réalise des missions prioritaires. Celles-ci permettront entre autres de nous donner l'accès à de nouvelles améliorations pour la Base d'opération, situé dans la Poste Central de New-York. Vous aurez donc la possibilité de débloquer l'intégralité des branches de compétences, et ensuite de choisir en temps réel celles que vous voulez équiper. Plus de tank, soigneur, buffer ou DPS. Ici, vous serez ce que vous souhaitez être en fonction du groupe ou de la mission que vous réaliserez.

Tiens, si je me faisais une pause cinéma ...

Côté Talents, cette option n'étant pas disponible pendant la beta, je ne pourrais pas vous en dire plus ... Sans parler du craft, car oui l'on récupère tout un tas d'items qui pourront servir à se fabriquer tout un tas de trucs ... Vivement que je me fabrique un bon BBQ customisé !!

La DarkZone ou le retour des Bad Boys
La Darkzone c'est la zone JcJ (Joueurs contre joueurs) de The Division.
Pour l'histoire, c'est la première zone touchée qui a été mise en quarantaine (sans succés) dans lequel on trouve le meilleur matériel du jeu. Forcément, quand on parle de meilleur matériel dans une zone "libre", ça devient vite la foire d’empoigne !

Ok, ça a l'air accueillant ...

Le message est clair, derrière ces murs, c'est la guerre !

Pour simplifier un peu, la Darkzone est également une zone instancié qui comprend un certains nombre de joueurs qui ont relativement le même niveau. Dans la Darkzone, vous ne gagnerez aucun xp qui vous permettra de monter vos niveaux, par contre, vous gagnerez des points qui vous permettront de gagner du grade. Ce grade permet d'acquérir du matériel auprès de certains revendeurs et donc d'utiliser du bien meilleur matériel.
Bien évidemment, vous perdrez ces mêmes points lorsque vous vous ferez dessouder par d'autres joueurs. Prudence donc ...

Cachons nous dans les bois, tant que le loup n'y est pas ...

Tous le matériel que vous récupérez dans la Darkzone est contaminé. Ce qui implique donc une extraction ... Et c'est là que ça se complique, parce que certains autres joueurs voudront peut-être avoir ce que vous avez trouvés et il est bien plus simple de tendre un piège à de petits malheureux obligés de se découvrir pour attacher sa cargaison au cable d'un hélico que d'aller se frotter aux nombreux ennemis de la zone présent en quantité et en puissance. Ben ouais, la DZ est un monde de brutes !

Mais heureusement, il y a une justice, car quiconque tue un autre agent, passe alors renégat. Et vous savez ce que l'on fait à un renégat ? On lui colle une prime sur la tronche et on lui organise une chasse à l'homme. Le renégat, lui, se voit affubler d'un compteur au dessus de sa tête, n'ayant plus comme choix que de tenir bon jusqu'à la fin de ce compteur ... ou de mourir en brave !

Oh ... une chasse à l'homme !

Bref, la DZ c'est bien mais venez avec un groupe sûr ... Parce que même un coéquipier peut se retourner contre vous ... Je parle en connaissance de cause !!


Les plus, les moins
Perso, j'ai adoré. Que ce soit en solo ou en co-op, le jeu est juste jouissif. Les missions sont de qualitées et l'histoire, elle, est vraiment prenante. Comme tout bon jeu de pvp, la DZ est un élément de rage intensif, mais si vous vous y présentez avec les bons coéquipiers, il y a moyen de bien se marrer. Vivement le 8 mars, tiens !
En attendant, pour ceux qui n'y auraient pas encore goûté, la beta a été prolongé et reste ouverte jusqu'au mardi 2 février 12h00.

Et pour ceux qui voudraient se le procurer, ils n'ont qu'à suivre le lien ci-dessous pour une version dématérialisée à un très bon prix.


Bon jeu à tous !




Enregistrer un commentaire