mercredi 5 novembre 2014

Tu le Witcher où ton interstellar ? Degenesis !

Hell yeaaah !

Ouais je sais, je fais les jeux de mots les plus moisis au monde ... mais je m'aime et, ça, ce n'est pas donné à tout le monde !

Quoi de neuf au programme aujourd'hui ?

Interstellar
Si vous n'habitez pas sur Mars (quoi que ...), vous savez que le nouveau film de Christopher Nolan sort aujourd'hui sur grand écran et qu'il s'annonce déjà comme une belle tuerie. Plutôt que de faire un long monologue sur l'intérêt du film, déjà relayé par de nombreux blogs de cinéphile, voici tout simplement la bande-annonce qui vous permettra de vous faire une idée et, comme moi, d'y voir également le cockpit d'un chasseur TIE.


The Witcher Adventure Game
J'en avais déjà parlé, il y a quelques mois, lorsque FFG avait annoncé travailler sur l'adaptation des romans d'Andrzej Sapkowski, mais voilà que le jeu conçu par Ignacy Trzewiczek arrive chez Edge. En attendant d'en savoir plus sur le fonctionnement du jeu, voici ce qu'en dit la news associée.

Degenesis : Le renouveau
Alors là, c'est la signature de l'année !
Ce jeu de rôles, signé Christian Günther et Marko Djurdevic (un des meilleurs artistes qui ait bossé pour Marvel ... avec Olivier Coipel) qui était déjà une tuerie dans sa première version, signe là son retour et c'est Edge qui s'occupera de ses versions Françaises et Espagnoles, d'ors et déjà prévu pour courant 2015.



Degenesis c'est du post-apo dans un univers que les auteurs définissent eux-mêmes comme Primal Punk. L'action se déroule en 2595, 500 après qu'une pluie de météorites ait massacré la Terre et provoqué la fin de l'humanité.



En attendant d'avoir plus d'informations à diffuser, filez donc lire ce qu'en disent les principaux intéressés.
Je vous invite également à profiter du trailer de Degenesis, réalisé par les équipes de SixMoreVodka, qui vient tout juste d'être nominé dans les catégories Best Production Design et Best Cinematography au Festival international Ciclope Festival à Berlin, face à des productions pour Google, Adidas et Ferrari.


Enregistrer un commentaire