mercredi 19 mars 2014

Du jeu de rôles, parce que j'aime ça !

Aaahh le bon vieux JdR à l'ancienne, pas celui des jeux vidéos ou le script guide ta vie mais celui où tu décides de tout et pour lequel tu assumes (ou pas) les conséquences ! 

En bon vieux rôliste depuis maintenant pfooouu 22 ans, j'ai toujours essayé de ne pas arrêter cette passion, même si les affres de la vie ne rendent pas toujours cela possible. Cela pour deux raisons, la première c'est l'expérience ludique qui m'a le plus comblé de par sa liberté d'action et d'imagination. La seconde c'est parce que cela m'a permis de rencontrer des gens d'une façon bien plus amusante.

Pourquoi cette chronique ? C'est simple, nous sommes plusieurs à avoir remarqué un nouveau regain du public pour ces jeux, tout comme les jeux de plateau ou de société. Nous étions nombreux durant les années 80-90, avec l'âge d'or du JdR grâce à des jeux passionnants et relativement technique (je déteste toujours autant Rolemaster), à nous retrouver autour d'une table pour jouer quelque soir l'heure du jour ou de la nuit. Mais, avec l'arrivée des jeux vidéos et l'obligation de devenir adulte (la loose), nous avons vu nos tables se réduire jusqu'à avoir du mal à trouver des joueurs autre que dans des clubs. 

Cependant, le JdR est en train de renaître de ses cendres.
De mon point de vue, deux facteurs en sont la cause. Tout d'abord le JdR a su s'adapter et propose maintenant des plateformes logicielles permettant de créer des tables virtuelles (Virtual Table Top ou VTT pour les connaisseurs). Et ensuite parce que ces jeux sont devenus moins techniques et beaucoup plus narratif, laissant de côté les règles trop rébarbative pour laisser libre cours à l'imagination et l'histoire.

Du coup, pour compléter la campagne de Cthulhu à laquelle je joue toutes les semaines, j'ai envie de me remettre derrière l'écran (meujeuter ou masteriser pour les afficionados). Actuellement, je m'oriente vers 3 jeux ... Delta Green, du Cthulhu retravaillé façon cuisine moderne à l'azote, du Star Wars, sans jamais faire d'indigestion, et puis il y a Tenga, du JdR à la sauce samourai, et réalisé par un Toulousain qui aime les jeux de rôles !

Je suis donc en proie au doute et mon choix n'est toujours pas arrêté ... parce que bon, t'as vu, c'est chaud quoi (Joey Starr sort de ce corps) !

Voici donc une review rapide de ces trois jeux, qui me permettra peut-être de me décider.

Delta Green - C'est Cthulhu moderne avec un peu d'X-Files, un de conspiration et plein de truc du mythe qui pique ! J'adore le côté agent du gouvernement que l'on retrouve dans un paquet de séries US. On a maximum d'informations sur le web mais également un bon gros paquet de sources d'inspiration pour faire jouer ses amis.
Points Positifs : Plein d'inspi, de l'enquête, de l'action, facile à mettre en place, ambiance assurée
Points Négatifs : Du background, beaucoup de background, connaître son sujet sur le bout des doigts, gérer l'interweb 2.0 et les facilités d'accès des smartphones.









Star Wars, Aux confins de l'Empire - Au départ, cette nouvelle version, destinée à nous faire oublier la formule D20 ne m'intéressait pas du tout. La raison est simple, j'ai vu les dés fournis et automatiquement j'ai pensé à la 3ème édition de Warhammer. Puis, j'ai eu la possibilité d'intégrer une partie et finalement, c'est simple et cette histoire de dés  spéciaux ne dessert pas du tout le jeu.
Du côté fluff, le jeu se déroule entre l'épisode V et VI, et s'articule autour de la fange et de tout ce qui touche de près ou de loin aux contrebandiers, au marché noir, aux chasseurs de primes, bref, aux badass !
Selon ce que j'ai cru comprendre, FFG sortira 3 gammes de jeux de rôles Star Wars. Celui-ci est donc le premier, le prochain sera Age of Rebellion, qui traitera de l'Alliance Rebelle et de l'Empire, puis un dernier JdR autour des Sith et des Jedi (qui a dit machine à fric ?!)
Points Positifs : C'est du Star Wars, le background est ultra connu et même sans, on peut inventer parce que c'est Star Wars quoi, simplicité du jeu et kit d'initiation permettant aux plus jeune ou au moins aguerri de prendre en main le bousin sans grande complexité.
Points Négatifs : Ça douille et ça va continuer à douiller (il n'est pas question de David mais d'oseille). FFG tient un filon et compte bien exploiter cette licence avant la sortie de l'épisode VII. Pour faire simple, 3 jeux de rôles comprenant donc au minimum 3 kit d'initiation (35€ chaque) et trois livres de règles détaillés (400 pages pour 60€ chacun) ... Et encore je ne parle pas des suppléments qui vont sortir en nombre.


Tenga - Ce jeu, écrit par Brand, un toulousain talentueux, s'articule autour d'une période précise de l'histoire japonaise, le XVIème siècle et la réunification du japon féodal par le clan Oda. C'est excellent et les régles assez simple retranscrive relativement bien la difficulté de la vie d'un samourai.
Ici, pas de L5R, un coup de sabre sera fatal et vous pourrez jouer tout ce qui vous passe par la tête tant la liberté du système est bien faite.
Points Positifs : Un système original et ingénueux, une feuille de groupe relativement bien pensé avec un concept et un objectif relatif au groupe de personnage, un dépaysement total au pays du soleil levant.
Points Négatifs : Un background difficile d'accès au néophyte.







Voilà ou je me situe ... Je vais essayer de finir mon étude et de préparer une campagne, pour le jeu choisi, que j'aimerais démarré à partir du mois de septembre. Pour tout ceux qui s'intéresse au VTT (c'est pour voir si vous suivez), rendez-vous sur le forum JDRVirtuel qui vous permettra d'en apprendre plus sur les logiciels disponibles (Fantasy Grounds, Rolisteam, Roll20 ou Maptool pour ne citer qu'eux) mais également de trouver des tables pour jouer ou proposer la votre comme MJ.

Enregistrer un commentaire