dimanche 14 septembre 2014

Vers l'infini et au-delà

Hellooooooooooooooo !

Aujourd'hui que des trucs de l'espace ... Avec du Space Hulk et du Space Cowboys !


Et bien ça y est après 5 ans, une nouvelle édition du légendaire Space Hulk était de nouveau en précommande depuis vendredi soir sur le site de l'angliche Games Workshop et est déjà épuisé depuis hier après-midi (même pas 24h putaaaain !).

Contrairement aux précédentes versions (dont la dernière date de 2009), celle-ci sera exclusivement en anglais et devrait contenir le même matériel et deux scénarios supplémentaires ... Mais trêve de bavardage, passons un peu à la description du produit pour les plus jeunes et les plus incultes !

Space Hulk, que c'est quoi ce truc, hein ?
Prenant place dans l'univers de Warhammer 40K, Space Hulk tire son nom des amas de vaisseaux, de roches et de glace dérivant dans le Warp ou l'espace matériel.

Côté fluff, les Space Hulk sont régulièrement explorés par des pillards en quête de trésors, mais certains de ces énormes vaisseaux sont infestés de créatures, telles que des extraterrestres ou des serviteurs du Chaos. D'autres sont dirigés par des Orks, qui utilisent les Space Hulks pour mener leurs guerres d'invasions.
Si les Space Hulks ne sont souvent que de simples ruines abandonnées, ils peuvent aussi représenter une réelle menace pour l'Imperium, lorsque leur contenu n'est pas clairement identifié.


Côté jeu, Space Hulk est un jeu de société tactique de figurines pour deux joueurs, opposant des Space Marines, équipés d'armures terminators, aux Genestealers, dans les entrailles d'un vaisseaux spatial dérivant dans l'espace nommé Space Hulk.

Le jeu se déroule sous la forme de missions au tour par tour où les Space Marines en nombre défini en début de scénario (un scénario équivalent à une partie) doivent atteindre leur objectif avant d'être submergés par les vagues de Genestealers qui eux n'ont généralement pas de nombre maximum défini et apparaissent par vagues constamment renouvelées (sauf si le scénario précise un autre cas). La particularité du plateau de jeu c'est qu'il est composé d'éléments modulaires en carton, utilisés pour représenter les couloirs et les pièces du vaisseau traversés. A chaque mission, l'architecture du Space Hulk pourra être différent de la mission précédente, avec des objectifs et des paramètres nouveaux, ce qui en fait un jeu avec une durée de vie quasiment infinie.

Le joueur dirigeant les figurines des Space Marines dispose d'un effectif limité défini en début de partie. Chaque Space Marine aura des compétences bien spécifiques. Le Space Marine de base est le trooper équipé d'un blaster et donc efficace à distance mais faible lors de combat rapproché. D'autres Space Marines (comme le sergent) seront spécialisés au corps à corps.
Quant au joueur Genestealers, il dirige des créatures entièrement tournées vers le combat au corps-à-corps. Il doit utiliser son avantage numérique, dans les limites définie par le scénario choisi en début de partie, et la rapidité de mouvement de ces créatures, dotées d'une certaine furtivité, afin de réaliser son objectif. Celui-ci consiste simplement à empêcher le joueur des Space Marines de réaliser le sien, le plus souvent en tuant tous les membres des escouades de Terminators ou en empêchant la réalisation d'un objectif avant une échéance, sous forme d'un nombre de tour pré-défini.


Au fil des décennies, trois éditions de ce jeu se sont succédé :
  • La première, publiée en 1989, ne l'a été qu'en langue anglaise et allemande et a connu deux suppléments. Suite au succès de Space Crusade, Space Hulk fut publié en France en 1992, la boite était fournie avec deux brochures typographiées contenant les textes essentiels des livres de règles et de missions. Les deux suppléments connurent le même traitement.
  • La seconde édition, sortie 7 ans plus tard en 1996, fut la première version à être intégralement traduite en français avec des livres de règles et de missions en couleur tout en offrant des sections de plateau plastifiées. Cette édition n'a pas connu d'extensions.
  • La troisième édition du jeu fut annoncée le 17 août 2009 pour une sortie le 5 septembre 2009, soit 20 ans après la première. Il a déjà été annoncé qu'elle ne connaîtrait pas de suppléments3, et que seul un tirage de cette édition serait produit. Cette version revient aux sections de plateau cartonnées, cartonnage utilisé pour donner un effet texturé aux éléments du décor.
  • La quatrième édition annoncée par Games Workshop fut disponible en précommande dés le 12 septembre 2014, aucun date de sortie officiel n'est connu à ce jour. Cette quatrième édition est une réédition de la troisième, cependant deux nouveaux scénarios de jeu on été ajouté.
 Alors ouais forcément, lorsque le jeu fut sur nos étals en 1989, on n'a pas pu s'empêcher de penser à l'univers d'Alien (1979), et plus précisément Aliens, le retour (1986), où Ripley combattait des Aliens en étant accompagné d'un contingent de Marines. Le Jeu mixe donc cette inspiration à l'univers de W40K pour nous sortir un des jeux les plus populaires de Games Workshop.


Malheureusement, tout ceci est bien beau, mais vu que les précommandes ont été closes en même pas 24 heures, il va vous falloir passer par la case site marchands de revente, comme ebay ou leboncoin, pour en trouver, et autant vous dire que si les achats sont limités à 3 boites par personnes c'est aussi parce que ce type de produit se revend très cher sur le net (prés de 300€ la boîte sur ebay pour la version 2009 par exemple).

Space Cowboys, la maison d'édition qui ouvre ses portes au public
Après la mise en place d'un financement participatif, il y a un an, dans le but de créer un documentaire sur une maison d'édition de jeu, Tric-Trac propose enfin au grand public la version finale de son film chez Space Cowboys, la boîte de Croc, éditeur entre autre de d'Elysium, Splendor et du tout récent Blackfleet.

Si vous voulez découvrir la petite histoire derrière le documentaire, c'est par ici. pour voir la vidéo, cliquez sur l'image ci-dessous :

http://www.trictrac.tv/video/Les_Space_Cowboys_ou_l_Histoire_de_l_Aventure

Bon visionnage et bon jeu à tous !

Enregistrer un commentaire